mai, 2017

Archive for mai, 2017

Le Conseil d’Administration d’Aquitaine Science Transfert a donné son feu vert pour accompagner 6 nouveaux projets de maturation, à hauteur de 822 700 euros d’investissements. L’objectif des programmes de maturation financés par Aquitaine Science Transfert est d’accélérer le « time-to-market » des technologies issues de la recherche académique, d’en faire des innovations créatrices de valeur économique et d’emplois.

Continue Reading →

Bandeau_3AAP


 

La SATT IDF Innov lance trois nouveaux appels à projets.

  • Projets innovants en dermatologie
  • Projets interdisciplinaires en santé
  • Bases de données et corpus

L'objectif de ces appels est de faire ressortir des projets de développement de technologies innovantes à fort potentiel de valorisation. Les projets retenus pourront obtenir un financement pouvant aller jusqu'à environ 300 k€ sur 2 ans.

Clôture des soumissions le 17 juillet 2017.

En savoir plus

CARPACCIO.cloud est une startup lyonnaise en cours de création portée par Brian B. RUDKIN, Directeur de recherche au sein de l’Institut Cellule Souche et Cerveau et Rudy MARTY, ancien ingénieur maturation financé par PULSALYS et futur CEO/CTO de l’entreprise.

Ce projet innovant est parti d’un constat : une des étapes indispensables de la recherche sur les maladies neuromusculaires (maladies génétiques, auto-immunes, métaboliques, cancers…) est l’analyse fine des multiples paramètres issus de coupes transversales de muscles. Ces analyses, souvent réalisées de façon manuelle, sont particulièrement chronophages pour les chercheurs mais indispensables pour toute étude ciblant le tissu musculaire. Brian B. RUDKIN a développé au sein de son laboratoire un logiciel d’acquisition de paramètres musculaires à partir d’images prises par microscope pour pouvoir analyser l’intégralité des coupes de muscles produites lors de ses recherches.

Continue Reading →

PULSALYS et POLYVALAN signent un contrat d’exploitation exclusif pour déterminer simplement la structure 3D des protéines

PULSALYS, la Société d’Accélération du Transfert de Technologies de Lyon Saint-Etienne annonce la signature d’une licence exclusive avec POLYVALAN, startup spécialisée dans le développement, la fabrication et la commercialisation d’additifs chimiques innovants dédiés à la biologie structurale, visant à faciliter la détermination des structures des protéines.

Christian Chapelle, Président de POLYVALAN déclare :
« Le projet Ln²3 développé par les équipes du Laboratoire de Chimie de l’ENSL et l’IBS avait un potentiel technologique et un potentiel de valorisation très prometteur. Le programme de maturation réalisé par la SATT PULSALYS a permis de révéler ce potentiel. Nous avons pu débuter la commercialisation à l’international de notre premier produit, le Crystallophore N°1, au mois de mars 2017 soit seulement trois mois après la création de la startup et 15 mois après le dépôt de la demande de brevet. Notre objectif est de faire du crystallophore un produit de routine auprès des laboratoires de recherche en biocristallographie d’ici 2020. »

>> Téléchargez le communiqué de presse

 La start-up Irisiôme, qui développe et commercialise des systèmes laser à longueur d’onde adaptable - une technologie développée au sein du Centre d’Etudes Lasers Intenses et Applications CELIA (université de Bordeaux, CNRS, CEA) - va mettre à disposition des praticiens un système unique pour les traitements dermatologiques. Se positionnant sur le marché en pleine expansion du détatouage, la start-up présente un potentiel de développement très important, renforcé aujourd’hui par l’entrée au capital de la SATT Aquitaine. Une première pour Aquitaine Science Transfert, qui après avoir accompagné le projet sur les phases de maturation et de création d’entreprise, concrétise aujourd’hui sa capacité d’investissement et son engagement auprès de jeunes entreprises innovantes.

Continue Reading →

Un concept récent en cancérologie postule que les tumeurs ont une organisation cellulaire hiérarchique avec les cellules souches cancéreuses (CSC) au sommet de cette hiérarchie. Elles sont capables d’initier la tumeur et sont responsables des métastases / récidives et résistances aux traitements anti-cancéreux conventionnels. Les CSC se caractérisent par leur capacité à se multiplier indéfiniment en s’auto-renouvelant et en se différenciant (responsable de l’hétérogénéité tumorale), ou encore à entrer en dormance de façon transitoire, ce qui leur permet d’échapper à la plupart des traitements habituels, puisque ceux-ci ciblent majoritairement les cellules à prolifération rapide. C’est pourquoi, le développement de composés qui ciblent spécifiquement les CSC suscite un engouement dans les milieux académiques et industriels. Des données précliniques et études cliniques pilotes ont permis d’identifier la salinomycine, un polyéther utilisé comme anti-bactérien et anti-coccidiose, comme un composé anti-CSC prometteur malgré sa toxicité.

Découvrir l'article sur le site de la SATT IDF Innov

A l’occasion des Internationaux de Tennis de Strasbourg, Conectus Alsace & Alsace Innovation mettent en lumière la recherche publique alsacienne dans le domaine du sport et de la santé.

 

Rendez-vous le mercredi 24 mai 2017 à partir de 15h à la Maison de la Région Grand Est, 1 place Adrien Zeller à Strasbourg puis à 17h au Wacken pour suivre les matchs des Internationaux de tennis de Strasbourg

 

Pour en savoir plus sur le programme rendez-vous sur le site de Conectus Alsace

La société CHRONOCAM SAS a été fondée en 2014 par Luca Verre, son actuel dirigeant, Ryad Benosman et Christoph Posch,ces derniers étant alors respectivement maître de Conférence et Professeur à l'UPMC au sein de l'Institut de la Vision (UPMC/CNRS/INSERM), spécialistes de la vision neuromorphique. Elle a pour objet l'exploitation de la technologie des caméras asynchrones. Contrairement aux capteurs CMOS classiques fonctionnant trame par trame à l'aide d'une horloge interne arbitraire, la technologie CHRONOCAM propose de ne traiter que les évènements changeant pixel par pixel (event-based camera).

Continue Reading →

12