Actualités

Signature d’une licence entre la SATT Aquitaine et la start-up ProGeLife dans le domaine de la santé

La start-up Progelife a signé un accord de licence avec Aquitaine Science Transfert® pour l’exploitation exclusive de la technologie issue du projet INHNOX, dans le domaine de la santé. Cette licence permettra à Progelife de développer, obtenir les autorisations réglementaires, fabriquer et commercialiser des produits de santé. Ils concernent le traitement de certains cancers comme celui de la peau ou encore certaines pathologies rares telles que xeroderma pigmentosum (voir encadré), ainsi que des produits de dermocosmétique pour la prévention et le traitement du vieillissement cutané.

Bientôt parvenu au terme de sa maturation, ce projet a fait l’objet d’un co-développement entre ses inventeurs au sein de l’équipe de dermatologie du Dr Hamid Rezvani et du Pr Alain Taïeb du laboratoire de l’université de Bordeaux / INSERM « Biothérapies des maladies génétiques et cancers », dirigée par le Professeur Hubert de Verneuil, et l’équipe scientifique de ProGeLife, cofondée et dirigée par Christophe Hubert. En parallèle de l’établissement de la preuve de concept par le laboratoire, la société Progelife a initié le développement industriel du projet.

La technologie repose sur des peptides de petite taille, inhibiteurs de l’enzyme NOX1, ciblés à partir d’un travail expérimental sur une maladie rare, le xeroderma pigmentosum, qui fait partie des maladies prises en charge au Centre de Référence pour les Maladies Rares de la Peau du CHU de Bordeaux, dirigé par le Pr Taïeb. L’activation de NOX1 intervient à deux niveaux, dans le déclenchement des cancers mais aussi dans la persistance des tumeurs. Les applications thérapeutiques de ces peptides seront la prévention et le traitement de ces cancers, en particulier au cours du xeroderma pigmentosum, maladie pour laquelle l’équipe dermatologie a obtenu le label EMA « médicament orphelin » en 2014.

Les avancées du projet sont très encourageantes car le peptide inhibiteur de NOX1 a des effets antivieillissement cutané très marqués sur modèle animal, avec des résultats très prometteurs obtenus en parallèle pour la photoprotection vis à vis des rayonnements ultraviolets.

Pour Christophe Hubert, Directeur Général de ProGeLife, la stratégie est " de développer des solutions thérapeutiques pour lutter " ...... Lire la suite en version pdf