Traitement de la maladie rare de Menkès

SAYENS



20 Octobre 2020

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur google+

Domaines

Biologie / Santé

Secteurs

Santé

CONTEXTE

La maladie de Menkès est une pathologie rare d’origine génétique dont l’occurrence est d’une naissance sur 300 000 soit deux à trois naissances chaque année en France.

Elle se caractérise par un déficit en ATPase 7A qui permet le passage du cuivre au niveau intestinal et au niveau de la barrière hémato-encéphalique. Cela entraîne un déficit des cuproprotéines, responsable de l’atteinte cérébrale grave de ces patients. Sans traitement leur durée de vie est inférieure à 3 ans et les traitements actuels ne permettent pas le passage du cuivre vers  le cerveau.

 

DESCRIPTION 

Les nanoparticules pouvant passer la barrière hémato-encéphalique, le laboratoire a élaboré des nanoclusters de cuivre ou nanoparticules de cuivre (CuNP) immobilisées sur support afin de les rendre biocompatibles et stables.

Leur stabilité  a été éprouvée, elle est supérieure à 10 semaines au lieu de quelques heures pour les CuNP classiques.

A ce stade, la laboratoire engage des travaux in vivo sur modèle murin.

 

AVANTAGES COMPETITIFS

  • Nouvelle alternative thérapeutique
    • Passage de la barrière hémato-encéphalique et délivrance du cuivre au niveau du  cerveau
  • Stabilité des nanoclusters
    • Implantation sous-cutanée d’un support spécifique permettant la délivrance sans répéter les injections

 

MARCHES ET APPLICATIONS 

Pharmaceutique  :

  • Maladie de Menkès

 

STADE DE DEVELOPPEMENT 

TRL 3 : tests in vivo en cours

  

PROPRIETE INTELLECTUELLE

En cours

 

PARTENARIAT RECHERCHE

Licence de brevet

 

CONTACT 

Thomas BLUM
Chargé de Développement
+33 (0)6 17 06 68 07
thomas.blum@sayens.fr

Télécharger l'offre Télécharger l'offre

Newsletter