Traitement des douleurs neuropathiques chimioinduites

SATT GRAND CENTRE



13 Mars 2017

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur google+

Domaines

Biologie / Santé

Secteurs

Santé

Contexte

Certaines chimiothérapies neurotoxiques provoquent des douleurs neuropathiques handicapantes au quotidien. Celles-ci peuvent être aiguës (sensation de brûlure, hypersensibilité au froid, engourdissements) et devenir chroniques voire irréversibles avec l’apparition de troubles moteurs et/ou dépressifs. Les traitements anticancéreux notamment à base d’oxaliplatine provoquent ce type de souffrances qui peuvent conduire à suspendre la thérapie avec un risque vital pour le patient. Le soulagement de ces douleurs reste un défi car les traitements disponibles, aujourd’hui à base d'antidépresseurs, d’antiépileptiques ou d’opioïdes sont reconnus comme peu efficaces et/ou mal tolérés.

Technologie

Repositionnement du principe actif Donépézil, un inhibiteur de l'acétylcholinestérase d’action centrale habituellement utilisé dans le traitement de la maladie d'Alzheimer. Le Donépézil est ici utilisé pour prévenir et traiter les douleurs neuropathiques induites par les chimiothérapies neurotoxiques. Ce nouveau traitement a montré son efficacité sur modèle animal.

Bénéfices

  • Réponse à un besoin thérapeutique non satisfait
  • Solution antalgique démontrée en préclinique
  • Prévention des douleurs neuropathiques et des comorbidités chimio-induites
  • Repositionnement d’un principe actif permettant de faciliter le développement clinique de la nouvelle indication ciblée
Télécharger l'offre Télécharger l'offre

Newsletter