Découvrez sans plus attendre les succès 2018 dans le rapport d’activité annuel de la SATT Sud-Est

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur google+
05 septembre 2019

Du rêve à la réalité, du laboratoire au marché

Projets de maturation, innovations transférées, start-ups accompagnées, découvrez sans plus attendre les succès 2018 de la SATT Sud-Est

En 2018, la SATT Sud-Est a déposé 52 brevets et logiciels et concédé 13 licences. Parmi elles, une sous-licence à Nanoz, société fabriquant des nanocapteurs de polluants atmosphériques, concerne le plus petit capteur de mesure de la qualité de l’air au monde. Autres exemples, une invention permettant de sculpter la matière avec un gain de temps d’un facteur 3-4 pour les marchés de l’impression 3D, de la joaillerie, de la parfumerie et du médical ; la licence d’un arsenal thérapeutique contre le cancer à la start-up niçoise Yukin Therapeutics, ou encore celle de la « Smart Board » à la Fédération Française de la Montagne et de l’Escalade pour décrocher de l’or aux JO. Les start-ups deeptech, bénéficiant d’une licence d’exploitation avec la SATT Sud-Est, ont levé 4 M€

Téléchargez le rapport annuel 2018

 

Newsletter