Ouest Valorisation : GoLiver Therapeutics s’attaque à la régénérescence du foie sans greffe

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur google+
31 mai 2018

Le début des années 2000 est marqué par l’accélération des recherches sur les cellules souches pluripotentes humaines, une avancée biomédicale récompensée par le prix Nobel de Médecine en 2012 (J. Gurdon et S. Yamanaka). Ces cellules souches représentent une avancée majeure pour la modélisation d’organes et de pathologies  in vitro et pour le développement de médicaments de thérapie fabriqués à partir de cette source illimitée de cellules thérapeutiques.

Suite aux avancées majeures obtenues de ses recherches pour le traitement des maladies du foie au cours du programme Européen FP7-Innolaliv, Tuan Huy Nguyen, chercheur de l’Inserm au Centre de Recherche en Transplantation et Immunologie (CRTI UMR 1064, Université de Nantes – Inserm), décide de se lancer en 2014 dans l’élaboration du projet de création de la start-up GoLiver Therapeutics, spécialisée dans la production de cellules souches pluripotentes différenciées permettant de réparer le foie sans greffe.

Ce projet est accompagné depuis ses débuts par Atlanpole, avec le soutien du CRTI-UMR1064, de l’IHU-Cesti et de la SATT Ouest Valorisation. Le projet GoLiver a été primé au concours national I-Lab de soutien à la création d’entreprises de technologies innovantes en 2015 («en émergence ») et en 2016 (le premier Grand Prix des Pays de la Loire, dans les biotechs de la santé), et à Start West en 2016.

GoLiver Therapeutics SAS a été créée en Avril 2017 et a réalisé une première levée de fonds de 700.000 euros auprès de Business Angels et Love Money en Juin 2017.

Découvrez l’intégralité de cette success stories sur le site de la SATT Ouest Valorisation. 

Newsletter