Les SATT franciliennes réunies au comité de présélection de l’AMI Maladies Rares

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur google+
10 February 2016

Stimuler le transfert de technologies en Île-de-France pour lutter contre les maladies rares

Le comité de présélection de l’AMI Maladies Rares s’est tenu ce jeudi 4 février dans les locaux d’IDF Innov. Cet appel concerne à la fois les approches diagnostiques ou pronostiques, les dispositifs médicaux, les approches préventives ou thérapeutiques mais également les aspects des sciences humaines et sociales pour toutes les maladies rares et à tout type de transfert.

Les 3 SATT d’Île-de-France (SATT IDF Innov, SATT Lutech et la SATT Paris-Saclay) s’associent à la Fondation Maladies Rares et d’autres acteurs afin de promouvoir l’émergence et la maturation des projets innovants dans le domaine des maladies rares.

IDF Innov - AMI - SATT

Les différentes personnalités composant le comité de présélection de l’AMI :

Serge Braun (AFM), Benoit Barteau (BPI France), Ségolène Perin (Kurma Partners), Julien Veys, (Theranexus), Julie Charolais (Dorphan), Célia Simon (Fondation Maladies Rares), Nadège Penhaleux (Fondation Maladies Rares), Michaël Fournier (SATT Paris-Saclay), Benoît Jimenez (SATT Paris-Saclay), Mickael Machicoane (SATT Lutech), Carine Asensio (SATT Lutech), Clémentine Lamarre, (SATT IDF Innov), Adeline Guais-Vergne (SATT IDF Innov),  Jérémie Weber (SATT IDF Innov).

Suite à ce comité, les porteurs des projets présélectionnés seront accompagnés par les SATT pour affiner leur pré-projet. Le cas échéant, les projets présélectionnés seront présentés aux organes décisionnels de chaque SATT pour décision finale et financement du projet.

Newsletter