SATT Nord : Une nouvelle stratégie de lutte contre le vieillissement cutané

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur google+
13 décembre 2018

La SATT Nord et la société Pharm’Aging ont signé une licence exclusive pour l’exploitation de molécules innovantes en dermo-cosmétique

Dans le cadre de recherches menées au sein d’une unité mixte de recherche du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et de l’Université Jules Verne Picardie, une équipe de chercheur composée de M. André SASAKI, Mme Elodie LOHOU, M. Pascal SONNET et Mme Agnès BOULLIER a mis au point deux nouvelles familles de molécules ayant un effet anti-AGE et anti-ALE avec des applications potentielles dans la cosmétique, le traitement des effets secondaires du diabète et des maladies neurodégénératives.
La SATT NORD a financé la maturation du projet initié par le Docteur SASAKI depuis plus de 15 ans ayant débouché au dépôt d’un brevet français protégé au niveau international aux noms du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM), de l’Université Picardie Jules Verne (UPJV) et du Centre hospitalier Universitaire Amiens Picardie (CHU d’Amiens).

Ces familles de molécules protégées par ce brevet présentent plusieurs avantages concurrentiels pour le développement d’un ingrédient cosmétique :

• une activité anti-oxydant à très faible concentration avec une efficacité supérieure à la molécule référente du
marché (la vitamine E),
• une activité anti-glycation à très faible concentration avec une efficacité supérieure à la molécule référente
du marché (la carnosine),
• une absence de toxicité.

Suite à ces excellents résultats et l’absence démontrée de toxicité, la société Pharm’Aging dirigée par le Docteur Nicolas EL ROBRINI et incubée chez IMPULSE (incubateur inter-universitaire basé à Marseille et spécialiste de la valorisation des travaux issus de la recherche publique) a signé une licence exclusive concernant l’exploitation de ce brevet.

Télécharger le communiqué de presse

Newsletter