Des parasites au service de l’immunité : lancement de la société Par’Immune accompagnée par la SATT Nord

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur google+
28 novembre 2017

Nouvelle société biopharmaceutique lilloise développant une nouvelle thérapie basée sur un parasite intestinal contre les maladies auto-immunes et inflammatoires. Un premier investissement de 200.000 € a été annoncé de la part de la Fondation Université de Lille.

 

Lille, le 24 novembre 2017 – Par’Immune annonce aujourd’hui le lancement officiel de ses activités. Par’Immune est une société biopharmaceutique qui s’appuie sur les résultats de recherches des équipes lilloises du Pr Monique Capron qui, depuis plus de 20 ans, sont à la pointe de la recherche mondiale en matière de parasitologie et d’immunologie et développent des médicaments destinés à lutter contre les maladies auto-immunes et inflammatoires.

La protéine issue des recherches des Professeurs André et Monique Capron a un pouvoir immunomodulateur, elle a donc le pouvoir de réguler la réponse immunitaire et de lutter de manière efficace contre les maladies auto-immunes et les maladies inflammatoires, tels que la maladie de Crohn et le psoriasis. Par’Immune dispose des droits d’exploitation du portefeuille de brevets pour l’utilisation de la P28GST dans ces indications.

Par’Immune est dédiée au développement de la P28GST comme candidat médicament innovant, d’origine parasitaire. Ce candidat ciblant les maladies auto-immunes et inflammatoires est en cours d’évaluation dans le cadre d’un essai clinique de Phase 2a chez les patients souffrant de la maladie de Crohn.
L’entreprise prévoit d’initier courant 2018 son plan de développement consistant à conduire deux essais cliniques de Phase 2b dans différentes maladies inflammatoires.
Par’Immune présente l’originalité pour une jeune société d’être déjà à un stade de développement avancé car elle dispose déjà d’un candidat médicament en phase IIa d’études cliniques.
Le lancement des activités de Par’Immune a été effectué le 16 novembre dernier lors d’un évènement dans les locaux et avec le fort soutien de la SATT Nord et de son directeur, Lionel Pujol et en présence de Nicolas Lebas, Vice-Président de la Région Hauts-de-France, d’Etienne Vervaecke, directeur général d’Eurasanté, de Xavier Vandendriessche, Président de l’Université Droit et Santé de Lille (Lille 2), ainsi que de nombreux acteurs lillois et parisiens, témoignant la vigueur de l’écosystème lillois de recherche en santé.
« Nous sommes ravis de ce premier investissement de 200.000€ de la Fondation Université de Lille, c’est une première reconnaissance du potentiel de notre stratégie thérapeutique et de la qualité du travail réalisé par les équipes du Pr Monique Capron. » explique Abderrahim Lachgar, Président de Par’Immune, qui ajoute « Nous travaillons actuellement pour lever des fonds importants au cours de l’année 2018 et ceci auprès d’investisseurs français et internationaux avec pour objectif d’accélérer les recherches cliniques de phase II dans indications qui nous intéressent . »

La société Par’immune est dirigée par ses deux co-fondateurs, avec un tandem scientifiques/managers qui est un gage de succès pour l’avenir :
     – le Professeur Monique Capron, Professeur Emérite de l’Université de Lille, membre de l’Académie nationale de Pharmacie et de l’Académie nationale de Médecine, Présidente du Conseil d’administration de l’Inserm (entre 2002 et 2008), auteur de plus de 330 publications dans le domaine de l’immuno-parasitologie et de l’immuno-inflammation.
     – le Dr Abderrahim Lachgar, Docteur en Immunologie (Université Paris VI) et Mastère de management, dirigeant de plusieurs entreprises spécialement en Immunothérapie. Il a également coordonné plusieurs essais cliniques internationaux en immunothérapie des maladies infectieuses et du cancer.

Télécharger le communiqué de presse

Newsletter