La SATT Sud-Est transfère à DiaSys Technologies un biomarqueur qui augmente les chances de succès des FIV

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur google+
15 janvier 2019

Accroître le succès des fécondations in vitro par la sélection des embryons présentant le meilleur potentiel d’implantation

La SATT Sud-Est transfère à DiaSys Technologies un biomarqueur qui augmente les chances de succès des fécondations in vitro, grâce au concours du pôle Eurobiomed

La SATT Sud-Est annonce une licence exclusive sur un brevet en copropriété d’Aix-Marseille Université, de l’Inserm, de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille, du Centre Hospitalier Universitaire de Nîmes et de l’Université de Montpellier, à la société DiaSys Technologies, filiale occitane du Groupe DiaSys Diagnostics Systems (Allemagne), leader spécialisé dans le développement et la fabrication de solutions de diagnostic de haute qualité. La licence porte sur la protéine CD146, un biomarqueur de sélection des embryons ayant le meilleur potentiel d’implantation pour la fécondation in vitro (FIV). L’action du pôle de compétitivité santé Eurobiomed a été déterminante dans la mise en relation de son adhérent, DiaSys Technologies, et la SATT Sud-Est. C’est le partenariat historique entre Eurobiomed et la SATT Sud-Est qui a permis ce rapprochement entre la sphère privée et la recherche publique.

La SATT Sud-Est a déposé et assure la gestion d’un brevet qui protège la technologie. Des contrats de co-maturation et de sous-licence ont été signés avec DiaSys Technologies. Lire la suite.

Newsletter