SATT Paris-Saclay : Une fin de maturation couronnée de succès pour le projet GLISS

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur google+
17 mai 2019

Orsay, le 17 mai 2019  – C’est avec le dépôt de deux brevets et la perspective d’une création de start-up dans le courant de l’année que le projet GLISS (General Liquid Interface Specific Surfaces) achève ce 2 mai 2019 le programme de maturation initié entre la SATT Paris-Saclay, le CNRS et l’ENS PARIS-SACLAY en octobre 2017.

Objectif de ce programme porté par Malcolm Buckle et Claude Nogues, respectivement directeur de recherche et chargée de recherche au CNRS : proposer de lever le verrou technologique de la spécificité de la mesure par biocapteurs grâce à une innovation de rupture dans le domaine de la chimie de surface. Une avancée qui, en permettant un changement de paradigme technologique, devrait à moyen terme contribuer à révolutionner le diagnostic précoce des maladies.

Lire le communiqué de presse

Newsletter