Maladies rares : signature d’un partenariat entre l’IGBMC, la SATT Conectus et la société Lysogene

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur google+
24 April 2018

Lysogene, société biopharmaceutique pionnière et spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies rares du système nerveux central, a signé un accord de partenariat avec le Dr. Hervé Moine, chercheur au sein de l’équipe du Pr. Jamel Chelly à l’IGBMC de Illkirch (CNRS, Inserm et Université de Strasbourg) et la SATT Conectus.

Ce partenariat a été notablement facilité par La Fondation Maladies Rares, via son Club POC (Proof Of Concept) de la valorisation de la recherche et grâce à sa connaissance des acteurs académiques et industriels du domaine.

L’accord porte sur le développement d’un produit de thérapie génique destiné au traitement des patients atteints du syndrome de l’X Fragile. Le syndrome de l’X Fragile touche approximativement 1 naissance sur 4 à 5 000 garçons et 1 naissance sur 8 000 filles, soit environ 110 000 patients en Europe. Il est aujourd’hui la première cause héréditaire de déficience intellectuelle ainsi que la première cause connue de troubles du spectre autistique, et il n’a pas encore de traitement curatif.

 

Ce partenariat sera mis en œuvre sur un format original de co-conception. Impulsé par la SATT Conectus, ce dispositif propose d’associer très tôt une entreprise au développement d’un projet innovant porté par un chercheur et de combiner le soutien financier de Conectus avec l’expertise industrielle et de développement de la société. Si le projet aboutit positivement, l’entreprise bénéficie d’une option sur licence, lui garantissant un accès prioritaire à la technologie développée.

« La SATT Conectus est très motivée pour s’engager sur ce projet prometteur. Notre investissement de plus de 390 k€ dans le projet en question (projet GETEX), et la propriété intellectuelle associée, doivent permettre de valider la pertinence de l’approche de thérapie génique proposée et d’en cadrer au mieux l’adéquation aux besoins du marché. Nous sommes également heureux de nous associer au Dr. Hervé Moine et à Lysogene, partenaire-clé choisi après un processus de sélection rigoureux, notamment pour sa maîtrise de l’approche de thérapie génique du système nerveux central » commente Nicolas Carboni, Président de la SATT Conectus.

Découvrir le communiqué de presse dans son intégralité

Newsletter