La SATT Grand-Est et Welience deviennent Sayens !

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur google+
29 June 2018

La SATT GRAND EST annonce son changement de nom. Au terme d’une campagne de consultation et de mobilisation de ses salariés et partenaires, l’Assemblée Générale qui s’est réunie à Dijon le 28 juin dernier a voté à l’unanimité en faveur de la nouvelle identité SAYENS : la SATT GRAND EST et Welience deviennent donc SAYENS !

 

Comme le précise sa Présidente, Catherine GUILLEMIN, « ce changement de nom de la SATT Grand Est – Welience marque l’évolution de notre SATT et notamment :

  • de son métier – le transfert de technologies – et ainsi la complémentarité naturelle et les synergies entre nos deux domaines d’activités stratégiques, l’Investissement –Transfert et la R&D Partenariale au bénéfice de nos clients et de nos actionnaires,
  • de sa nouvelle organisation, qui a permis le renforcement des équipes, la mise en oeuvre d’une nouvelle identité, de nouvelles valeurs. Le nouveau nom et la nouvelle identité seront vecteurs de cohérence et cohésion,
  • de son périmètre géographique. La nouvelle dénomination choisie par la Région Grand Est en 2016 nous conduit inévitablement à nous doter d’un nouveau nom pour notre société afin d’être plus en phase avec notre périmètre géographique.

Ce changement de nom constitue une étape importante pour notre société. Toute l’équipe est mobilisée pour incarner, porter et promouvoir SAYENS ».

Pourquoi SAYENS? SAYENS [sajɛns] Origines et évocations :

  • « science » dans sa prononciation anglaise, un nom qui évoque l’innovation et le savoir, et la source de notre métier avec une graphie originale qui rappelle SATT (SA), la technologie (lettre Y) et le travail fait ensemble (ENS)… SATT et Welience !
  • « saillance », caractère de ce qui retient l’attention, est en relief, ressort dans un environnement … c’est bien notre ambition pour nos actionnaires et les projets qu’ils nous confient, et l’objectif que nous nous fixons pour notre SATT.

Télécharger le communiqué de presse

Newsletter