SATT-UP ! L’actualité des start-up accompagnées par les SATT #12 – Novembre 2019

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur google+
26 November 2019

Retrouvez les dernières actualités des start-up accompagnées par les SATT. Au programme : Levée de fonds, licences, récompenses, articles de presse… Depuis leur création, les SATT ont contribué à la création de 418 start-up Deep Tech #SATTUP !

 

Une nouvelle startup Biotech en Alsace : ALENTIS DEVELOPMENT, propulsée par la SATT Conectus. (Conectus)

Le territoire alsacien, réputé pour ses innovations scientifiques, accueille la création d’une nouvelle startup de biotechnologie, basée sur une technologie soutenue par la SATT CONECTUS, l’Institut de Chirurgie Guidée par l’Image (IHU Strasbourg), l’Université de Strasbourg et l’Inserm. ALENTIS DEVELOPMENT, localisée à l’IHU Strasbourg, développe de nouveaux médicaments prometteurs pour le traitement des maladies hépatiques avancées telles que la fibrose hépatique et le cancer, qui sont des défis majeurs pour la santé publique mondiale.

www.conectus.fr/alentis

—————————————————————————————————————–

La SATT SAYENS signe un contrat de licence avec la start-up Sysark et illustre un transfert de technologie réussi ! (SAYENS)

La SATT SAYENS annonce la signature d’un contrat de licence avec la start-up Sysark, portant sur une technologie robotique permettant de réduire les risques d’exposition à la radioactivité des praticiens et des patients lors d’examens d’imagerie médicales (scintigraphie, TEP Scan,..). Issue d’un programme de maturation de la SATT SAYENS, Sysark poursuit sa collaboration avec la SATT dans le cadre de la co-maturation du projet DAMCOM soutenue par le Conseil Régional Grand Est. Un bel exemple de transfert de technologie réussi !

sysark.fr

—————————————————————————————————————–

M2i Life Sciences désignée Start-up de l’année 2019 par L’Usine Nouvelle. (Aquitaine Science Transfert)

M2i Life Sciences, jeune entreprise spécialisée dans la protection biologique des plantes et des cultures grâce aux phéromones, inscrit son innovation industrielle dans la transition écologique. L’Usine Nouvelle l’a désignée Start-up de l’année 2019. M2i a développé avec la SATT Aquitaine une solution de substitution aux insecticides à base de phéromones afin de lutter contre les ravageurs des vignes. D’autres collaborations sont en cours.

www.m2i-lifesciences.com

—————————————————————————————————————–

La startup GreenWake Technologies alimente les capteurs à distance. (PULSALYS)

Soutenue par PULSALYS, la startup GreenWake Technolologies (initialement Qinteq) créée en 2016 met sur le marché des nouveaux équipements de télé-alimentation de capteurs autonomes sans source d’énergie intégrée.

gnw-tech.com

—————————————————————————————————————–

Diam Concept, la start-up qui fait “pousser” des diamants moins chers que les vrais. (Erganeo)

Diam Concept est l’une des start-up qu’Erganeo soutient et accompagne. Retrouvez ci-dessous un article paru sur le site de capital.fr. Une start-up parisienne parvient à fabriquer en quelques semaines des diamants identiques à ceux extraits d’une mine, et moins chers. Les groupes miniers font grise mine…

www.capital.fr/diam-concept

—————————————————————————————————————–

Ouest Valorisation se réjouit du passage à l’échelle industrielle des premières productions de SURFACTGREEN (Ouest Valorisation)

Du laboratoire au marché : la SATT Ouest Valorisation se réjouit du passage à l’échelle industrielle des premières productions de SURFACTGREEN, start-up deeptech de la chimie verte, et plus encore de sa première commande avec Eiffage Route. Accompagnée depuis sa création par Ouest Valorisation, SURFACTGREEN est une start-up spécialisée dans la production de tensioactifs biosourcés qui concrétise ses engagements et crédibilise ainsi ses ambitions sur le marché́ de la chimie du végétal.

www.surfactgreen.com

—————————————————————————————————————–

Urania Therapeutics lève 3,5 millions d’euros en amorçage. (Conectus)

Urania Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans l’identification et le développement de composés de translecture, annonce aujourd’hui avoir levé 3,5 M€ pour développer de nouveaux traitements ciblant le ribosome humain. Cette opération qui associe un financement en capital-risque et un apport en industrie pour assurer le développement de composés de translecture prometteurs ciblant le centre de décodage du ribosome humain, permettra de proposer de nouveaux traitements pour les patients atteints de maladies monogéniques.

www.conectus.fr/urania-therapeutics

Newsletter