La startup VAXXEL, incubée à PULSALYS, développe un vaccin pédiatrique contre les pneumovirus

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur google+
12 septembre 2019

Récompensée lors du concours i-Lab 2019 pour son engagement dans la lutte contre les infections respiratoires à pneumovirus, la startup VAXXEL, incubée à PULSALYS et issue du Laboratoire de virologie VirPath rattaché au Centre International de Recherche en Infectiologie (CIRI : INSERM, CNRS, UCBL, HCL, ENS), vise la mise au point d’un nouveau vaccin pédiatrique intranasal. Alors qu’aucun vaccin n’est disponible sur le marché contre ces pathologies, ce futur candidat vaccin bivalent ciblera à la fois les pneumovirus hMPV (métapneumovirus humain, découvert récemment) et hRSV (virus respiratoire syncitial, VRS), tous deux en cause dans les bronchiolites et pneumonies, notamment chez les nourrissons.

L’enjeu sanitaire est majeur et l’ambition de la société à sa hauteur. “Face à respectivement 33 millions de cas de hRSV et 17 millions de cas de hMPV par an dans le monde, le besoin médical est évident” rappelle Denis Cavert*, CEO de VAXXEL, soulignant que la prévalence du métapneumovirus (hMPV) est probablement sous-évaluée de par sa découverte récente (1). Aguerri à l’industrie pharmaceutique et en particulier au développement de vaccins et de produits biologiques (15 ans d’expérience cumulée chez Sanofi, Baxter et Merck Serono) il déclare : “notre objectif est de mettre au point un nouveau candidat vaccin plurivalent contre les deux pathologies respiratoires de la prime-enfance et de la personne âgée liées aux pneumovirus”.

De la belle science …

Créée en juillet 2019, la toute jeune startup se fonde sur les recherches du Dr Manuel Rosa-Calatrava au sein du Laboratoire VirPath qui ont mené au développement d’une plateforme vaccinale polyvalente propriétaire (METAVAC®), à savoir des souches virales recombinantes, modifiées par génétique inverse, permettant de faire les premières bases de vaccins vivant atténués. Le procédé pilote de production de ce candidat est par ailleurs industrialisable et basé sur une lignée cellulaire aviaire propriétaire. “Notre vaccin sera administré par voie intranasale, ce qui permettra à la fois d’activer l’immunité humorale via le système sanguin et l’immunité mucosale pour empêcher la pénétration du virus” indique-t-il.

 …A l’alliance des compétences et au soutien de l’écosystème

 “Lorsque j’ai rencontré Manuel Rosa-Calatrava qui cherchait un porteur pour ce beau projet, j’ai été impressionné par sa connaissance et sa volonté entrepreneuriale” confie D. Calvert, par ailleurs membre du conseil d’administration de Health Angels Rhône-Alpes. Reconnaissant être animé depuis toujours par le développement des biotechnologies et des vaccins, et passionné pour l’ambitieux défi visant la protection des enfants contre des virus respiratoires dangereux, il souligne aussi que le marché cible s’élève à 5,7 milliards de dollars par an. “Le soutien de PULSALYS et des filiales de l’UCBL (LIP et EZUS) nous est précieux tant pour la participation financière au plan de développement du vaccin bivalent que pour l’aide à la mise en place du dossier iLab et pour le relationnel avec l’écosystème, y compris en termes de communication” souligne-t-il.  “La SATT s’est notamment engagée financièrement pour l’optimisation du procédé de production et l’ingénierie de la lignée cellulaire, et œuvre pour la valorisation par la startup du pool de brevets impliquant également la société Transgène” précise Joseph André, chef de projet chez PULSALYS.

 EN BREF :

  • Création : Juillet 2019
  • Lieu : Villeurbanne, Campus Lyon-Tech La Doua
  • Co-fondateurs : Denis Cavert (CEO), Manuel Rosa-Calatrava (CSO), Dr Guy Boivin (CHU Québec, Laval) et Julia Dubois (chercheur VirPath)
  • Nombre de personnes : 4
  • Financement : 1ère levée de fonds en cours; 2ème levée de fonds prévue 2ème semestre 2020.
  • Palmarès : lauréat i-Lab (juillet 2019)
  • Site internet : en développement
  • Contact Chef de projet PULSALYS : Joseph André
  • Laboratoire impliqué : VirPath, Virologie et Pathologie humaine (CIRI, UCBL, INSERM, CNRE, HCL, ENS de Lyon)
  • Chercheur impliqué : Manuel Rosa-Calatrava (Directeur de recherche INSERM)

De gauche à droite : Manuel ROSA-CALATRAVA (VirPath, CSO Vaxxel); Frédérique VIDAL (Ministre de la Recherche), Denis CAVERT (CEO Vaxxel) et Julia DUBOIS (PULSALYS) lors de la remise des Trophées du concours i-Lab

Newsletter