PIWIO, soutenue par PULSALYS, facilite le diagnostic du bruxisme via un dispositif médical connecté

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur google+
10 juillet 2019

Soutenu par PULSALYS depuis 2015, le projet de gouttière connectée « Bruxense » destinée aux personnes souffrant de bruxisme, est désormais entre les mains de la jeune société PIWIO en vue d’accéder au marché. L’enjeu est de taille car le bruxisme pathologique, à savoir le grincement et/ou serrement exagéré des dents, de par l’usure qu’il provoque, peut avoir de graves répercussions au niveau postural (colonne vertébrale, bassin, articulations genoux et chevilles).

Créée en 2018 par 4 co-fondateurs, la jeune société PIWIO est dédiée au développement des objets connectés et affiche une expertise sur tout le spectre d’un projet IoT (Internet of Things) depuis la conception de l’électronique jusqu’à la mise en place d’une plateforme de centralisation et de traitement des données en passant par le développement de l’intelligence embarquée.

Un dispositif né à l’Institut des Nanotechnologies de Lyon

Voué à développer des recherches multidisciplinaires dans le domaine des micro et nanotechnologies, l’INL apporte des solutions technologiques aussi bien dans le domaine  du vivant et de la santé que de l’énergie et l’environnement. La gouttière connectée occlusale mise au point au sein du laboratoire vise à aider les dentistes dans le diagnostic et le suivi à domicile des épisodes de bruxisme grâce à un dispositif électronique miniaturisé intégrant des capteurs de force.  Ceux-ci détectent et mesurent avec précision la force et la durée du serrement de la mâchoire au cours du sommeil. Transmises par induction lors de la recharge du dispositif sur sa base, les informations peuvent être consultées par le professionnel de santé et exploitées pour constituer une base de données).

Un projet IoT sur mesure pour le portefeuille santé connectée de PIWIO

A la recherche d’objets dont la R&D est à finaliser pour les emmener en phase d’industrialisation, la startup PIWIO vise à obtenir une certification médicale pour le  dispositif breveté de diagnostic et mesure du bruxisme dont elle a acquis la licence d’exploitation exclusive via PULSALYS. Tous les voyants sont au vert pour en faire un outil de la santé connectée: un système miniaturisé sans fil, modulaire (doté de différents types de capteurs pour la force et la température par exemple), la mesure directe et fiable des phénomènes, l’enregistrement sur de longues durées, l’encapsulation de façon étanche des éléments électroniques dans une gouttière, et enfin la constitution d’une base de données exploitable.

Un marché à conquérir

Visant l’utilisation et/ou la prescription par les ortho-dentistes et les prothésistes dentaires comme dispositif de diagnostic médical, PIWIO bénéficie d’ores et déjà d’une étude clinique portant sur l’acceptabilité de la gouttière, financée par PULSALYS et en partenariat avec les HCL. Outre le diagnostic et le monitoring précis du type de bruxisme (intensité et fréquence des épisodes, latéralité), PIWIO souhaite faire de ce dispositif un outil de conception et validation pour les industriels du secteur bucco-dentaire et un outil de recherche destiné à la compréhension scientifique du phénomène de bruxisme. « Les principaux atouts du dispositif, désormais co-développé par PIWIO et l’INL sous l’égide de PULSALYS, sont son utilisation en ambulatoire (là où les mesures ne pouvaient être réalisées qu’à l’hôpital) et sa faible épaisseur (inférieure à 2 mm) qui permet une bonne acceptabilité sur le plan du confort par le patient » note Joseph André, chef de projet et responsable d’investissement chez PULSALYS.

Newsletter