HEPHAISTOS PHARMA, incubée à PULSALYS, booste l’immunothérapie contre le cancer

Partager sur facebook Partager sur twitter Partager sur linkedin Partager sur google+
02 August 2019

A l’interface de l’immunologie et de l’oncologie, la société de biotechnologie HEPHAISTOS-Pharma créée en juillet 2018 allie les expertises du Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (CRCL : INSERM/CNRS/UCBL/CLB/HCL/ISPB) et de la société parisienne LPS-Biosciences spécialisée dans l’infectiologie et les vaccins. La société, lauréate du concours d’innovation i-Lab 2019, bénéficie du programme de co-maturation de PULSALYS dont l’objectif est, dans le cadre de l’immunothérapie anticancéreuse, de mettre en oeuvre des molécules d’origine bactérienne pour stimuler le système immunitaire.

Remise du prix Européen Woman Innovator 2019 à Martine Caroff

Née de la rencontre entre le Pr Charles Dumontet, Chef d’équipe au CRCL et les responsables de la société de biotechnologies LPS-Biosciences (créée en 2011), dont le Dr Martine Caroff, fondatrice et directrice scientifique de la société, la jeune biotech HEPHAISTOS-Pharma a pour ambition de révéler tout le potentiel des traitements en oncologie à base d’anticorps grâce à ses candidats immuno-stimulateurs. « Nous cherchions l’opportunité de démontrer l’effet positif de nos molécules immuno-stimulantes (LPS) dans le traitement du cancer, en même temps que le Pr Charles Dumontet était en quête d’une société spécialiste de ce type de molécules » raconte Frédéric Caroff, Président de HEPHAISTOS-Pharma. La rencontre est donc arrivée à point nommé, et rapidement s’est imposée la création d’une entité dédiée à la validation préclinique et clinique, assortie d’une collaboration et d’un transfert de technologie du CRCL vers la startup opéré par PULSALYS.

Dans le programme de co-maturation établi entre les partenaires, HEPHAISTOS-Pharma teste ses molécules candidats en collaboration avec l’équipe du Pr Dumontet, afin de valider leur efficacité sur divers modèles de tumeurs chez les petits mammifères (souris et rat).

Des boosters de l’immunité et un enjeu immense pour la guérison des cancers

« Les immunothérapies offrent des résultats fantastiques sur différents types de cancers, et ont déjà permis de guérir des patients en phase terminale » rappelle F. Caroff. Hélas les taux de guérison des thérapies actuelles sont encore faibles : 25% des patients répondent positivement au traitement et seulement 10% des patients en moyenne sont totalement guéris sans risque de rechute. « L’enjeu pour HEPHAISTOS-Pharma est de combler ce gap et de développer des immuno-stimulateurs permettant de rendre efficaces les anticorps utilisés en immunothérapie afin de transformer le taux de succès de 10% à 50% …et nous espérons à 80% » affiche F. Caroff.

En combinant ses candidats immunostimulants avec les thérapies classiques, HEPHAISTOS-Pharma ambitionne ainsi de révolutionner la prise en charge des cancers et de débloquer les mécanismes qui empêchent aujourd’hui les immunothérapies d’agir pleinement. « L’effet de stimulation par les LPS du système immunitaire (en particulier des macrophages qui enclenchent le processus de défense de l’organisme) qui attaque les tumeurs est d’ores et déjà démontré sur la souris et sur le rat » indique-t-il. HEPHAISTOS-Pharma travaille sur plusieurs modèles de tumeurs : les lymphomes, pour lesquels un taux de réponse de 70% est obtenu avec la combinaison, et les ostéosarcomes, sur lesquels aucun traitement ne fonctionne bien et pour lesquels l’injection des molécules LPS seules permet déjà un taux de guérison de 50%.

Un programme bien établi avec l’objectif d’aller en clinique

« La création de la startup HEPHAISTOS-Pharma est un emblématique de la rencontre entre la sphère académique (CRCL) et le monde socio-économique (LPS-Biosciences) que PULSALYS encourage et accompagne au quotidien » dixit Laure Vidalain, chef de ce projet à PULSALYS. « Le brevet issu du CRCL fait l’objet du programme de co-maturation soutenu par PULSALYS et un essai est actuellement en cours jusqu’en septembre 2019» rappelle Joseph André, responsable d’investissement chez PULSALYS, indiquant qu’une étape majeure concernera la phase préclinique réglementaire.  « Notre objectif est de valider l’ensemble des études précliniques d’ici 2 ans et de réaliser ensuite les premiers essais cliniques à Lyon en collaboration avec le centre Léon Bérard et les Hospices Civils de Lyon »  annonce F. Caroff, précisant le soutien de l’Aderly pour l’installation de la société dans le quartier de Gerland et l’embauche d’une première salariée issue de l’IMIS de Lyon. Pour ce faire l’entreprise aura besoin de lever des fonds auprès d’investisseurs privés fin 2019 et fin 2020.

 EN BREF :

  • Création : Juillet 2018
  • Lieu : Orsay (siège), Lyon Gerland (établissement secondaire)
  • Co-fondateurs : Docteur Martine CAROFF (CSO), Pr Jean-Marc CAVAILLON (Directeur), Alexey NOVIKOV (Resp. CMC) et Frédéric CAROFF (CEO)
  • Nombre de personnes : 7
  • Financement : programme H2020 Instrument PME Phase 1 (contrat 868937) / Financement preuve de concept du Cancéropôle CLARA/ 1ère levée de fonds 2M€ prévue en 2020, 2ème levée de fonds entre 6 et 8M€
  • Palmarès : FEDER 2018 / WILCO Healthcare 2019 / Label French Tech Seed 2019 / European Women Innovators Prize 2019 / Sélection pour le concours iLab 2019.
  • Site internet : http://www.hephaistos-pharma.com/
  • Contact Chef de projet loseph.andré[@]pulsalys.fr
  • Laboratoire impliqué : Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (CRCL : INSERM, CNRS, UCBL, CLB, HCL, ISPB)
  • Chercheurs impliqués : Pr Charles Dumontet / Dr Martine CAROFF

 
Dr Martine Caroff (Photo 1 : 3ème en partant de la gauche, Photo 2 : 3ème en partant de la droite) reçoit son trophée European Women Innovators Prize 2019 lors de l’événement VIVA Technology

Newsletter